La robe de l’anti jour de l’an

Hello les Kikis!


Pour ce post, je vous propose de découvrir la robe de l’anti jour de l’an. Oui, l’anti jour de l’an! Je ne sais pas vous mais perso, je ne suis pas une grande fan de cette fête.  Je m’ennuie souvent, mon estomac crie grâce, je n’aime pas les cotillons, dire « Bonnaaaannéeeeee » au 12e coup de minuit, danser et boire parce qu’il le faut… Bref, c’est pas mon truc.  Alors cette année, avec le Manouche, on a décidé (enfin surtout moi), de prendre le contre-pied du traditionnel réveillon de la nouvelle année et d’en faire un à notre sauce.

Pas de stress cette année, c’est à la maison, à la cool. Pas de menu à la c**, ambiance apéro dînatoire devant Mario Party (on se fait un revival de nos soirées d’antan). Chacun ramène un truc qu’il aime et pas de prise de tête. On chill, on discute, on grignotte tranquilou sur le canap’ devant un bon feu de cheminée, avec de la bonne musique…

Pour l’occasion, pas d’escarpins ni de robe moulante (Youpi!). J’ai cousu cette petite tenue issue de Ma Garde-robe à coudre toute l’année de l’atelier Charlotte Auzou. Coupée dans un Jersey maille, elle est ample et très agréable à porter. Précédemment, j’avais réalisé une autre robe (patron issu du même livre) que je n’ai pas présenté sur le blog. Coupée en 36, elle était malheureusement trop grande. J’avais pourtant repris mes mensurations pour être sûre de mon coup, mais il faut croire que ça taille grand.

Cette fois-ci, j’ai donc tenté ma chance avec un 34 et c’est mieux. Je trouve tout de même que la largeur des épaules aurait mérité d’être un chouïa plus grande mais bon, ça passe bien quand même!

Si ce modèle vous tente vous aussi, sachez que je l’ai réalisé en un temps record: une soirée! Je suis allée au plus simple en zappant l’étape des épaules matelassées et de l’ouverture dans le dos et je suis très satisfaite du résultat. Je pense que je la mettrai trèèèèèès souvent car elle fait à la fois habillé et casual, le tout dépendant de la façon dont on l’accessoirise.

Me voici donc parée pour mon anti jour de l’an: pas de robe de pin-up, pas d’escarpins ni de repas interminable finissant dans une apothéose de cotillons mais une tenue confortable, des pieds nus, des amis chers à mon coeur autour d’un bon feu de bois. Voilà qui va peut-être me réconcilier avec la fin d’année.

J’espère que, vous aussi, vous profiterez de vos proches et que vous passerez un excellent réveillon – avec ou sans cotillons 😉

Plein d’amour et de beurre (c’est tellement bon le beurre…)

A bientôt pour de nouvelles aventures…

Abonnez-vous à la newsletter pour ne rien manquer!

BANNIERE2

1 comment

add comment
Sandrine (5 mois ago)

J’adhère à fond à ton concept. Ici c’était repas devant un dessin animé sans chichi.
Ta robe te vas à merveille. Simple et efficace.

Laisser un Commentaire